De Fancy Cove à Campbell River

28 Août 2016 | Commentaire | Dernière publication

Samedi 20 août

Au petit matin, nous quittons Fancy Cove, petit mouillage sympathique du Lama Passage au sud de Shearwater. Un Pygargue à tête blanche plane doucement au-dessus du mât et une loutre de mer curieuse regarde un petit voilier vert prendre de la vitesse.


Quatre milles à l’est, nous embouquons le Fitz Hugh Sound qui s’étend du Nord au Sud sur plus de 50 milles. Le soleil est présent depuis plusieurs jours, mais le vent ne se lève qu’en après-midi. Un vent du nord qui parfois se transforme en brise thermique puissante qui souffle en suivant les vallées profondes qui bordent les bras de mer et débouche cinglante sur le plan d’eau. Cette fois, le vent vient d’où nous allons, créant des vagues qui ralentissent notre course. À quelques milles devant, le Fitz Hugh Sound se perd dans la brume. Un mur opaque sur lequel le vent ne semble avoir aucune influence. Notre fille Chloé est à la barre quand elle s’écrie « oh, mon dieu! papa vient voir ». Droit devant à environ 2 milles, un navire sort de la brume. Nous sommes en route de collision et, vérification faite, il sera sur nous dans moins de 6 minutes. Nous changeons de cap et le traversier  passera à 1 mille sur notre tribord filant à plus de 20 noeuds vers le Nord en laissant à Chloé un petit coeur qui palpite.


Les quelques jours suivants

Nous mouillons dans Green Island Anchorage, mouillage bien protégé. Ensuite nous nous engageons dans le Smith Sound vers l’est pour mouiller dans Mill Brook Cove. Au large du Cape Caution, nous obliquons vers le Sud-Est vent portant dans le Queen Charlotte Strait, et Blunden Harbour nous accueil derrière l’île Robinson pour une nuit calme à l’abri du vent. 

Mardi 23 août

Le Queen Charlotte Strait se dévoile sans une ride. Nous le traversons pour rejoindre Port McNeill où nous ferons les courses et le lavage. Ce n’est pas une très belle ville, mais tout est à portée de marche. Nous rencontrons l’équipage féminin du voilier français Julo avec qui nous étions en contact par courriel depuis le début de l’été. Nous décidons de rester en contact pour nous supporter mutuellement pour la difficile traversée appréhendée du Seymour Narrow, partie la plus étroite du Discovery Chanel.


À partir du jeudi 23 août nous enchaineront les navigations pour arriver le vendredi 26 à la porte du fameux «Narrow», là où les courants de marée atteignent parfois les 16 noeuds. Nous ancrons à 16h dans Plumper Bay pour attendre la renverse du courant, qui selon les tables de marée se fera à 18h29. À 18h15 nous sortons de la baie et nous embouquons l’étroit passage en espérant un courant nul ou sinon, dans la bonne direction, avec nous. Jamais nous n’aurons le calme escompté de l’étale. Nous subirons des courants contraires et nous traverserons les 2 milles du «Narrow» en se faisant brasser par les remous et les vagues de contre courant. Notre vitesse sous voile et moteur ne sera parfois que de 1.5 noeuds. À 20h, enfin, nous laissons le capricieux passage et prenons un quai à la marina Discovery Harbour de Campbell River. Ouf! 


Nous quittons ce port dès le lendemain pour trouver un endroit plus sympathique un peu plus au sud, au Fisherman Warf de Cambell River

Dimanche 28 août, Campbell River CB

Le vent à tourné au Sud-Est, ce qui est synonyme de mauvais temps et de pluie. Nous sommes en attente d’une météo favorable pour rejoindre Lund, une vingtaine de milles plus à l’est. C’est là que nous laisserons Balthazar au sec pour l’hiver.

Répondre

 

Archives

Août (3)

Juin (2)

Mai (2)

Carnet de voyage - Passage du Nord-Ouest Suivez le Passage du Nord-Ouest par GPS à partir de l'été 2012
L'envie de découvrir la «nordicité» nous appelle à naviguer l'océan
Glacial Arctique à la découverte des côtes du Labrador, du Groenland, du passage du Nord-Ouest (...)
Suivez-nous sur Facebook! Suivez-nous sur Twitter Photos de voyage sur Flickr Vidéos de voyage sur YouTube
Carnet de voyage - Passage du Nord-Ouest
 
  • Formations
    Partir et vivre sur l'eau
    Table des matières
 
 
 
 
  • Presse
    Presse écrite
    Radio et télévision
    Conférences
 
En 2012-2013, une navigation à la voile de Gaspé jusqu’à la mer de Béring à la rencontre des peuples du Nord. En Alaska depuis 2013.
Balthazar - Un tour du monde en famille
De 1999 à 2004 un tour du monde en famille de 5 ans. Un voyage à bord du voilier Balthazar sur 3 océans et 34 pays. Une ouverture sur le monde en respect et en harmonie avec la nature.

Dernières nouvelles

0 commentaires




> Voir toutes les nouvelles