Sitka et plus !

16 Mai 2017 | Commentaire | Dernière publication

Jeudi 28 juillet 

Amarré au quai, tout au fond du port de Sitka, Balthazar est à l’abri et se laisse mouiller par une bruine intermittente. On finit par s’habituer à ce crachin, tantôt timide, tantôt fort. Jamais de franche pluie. En ville, on cherche quand même à s’abriter sous les porches ou dans des musées ou des boutiques qu’on trouve sur notre chemin. À la maison Tlingit, nous assistons à un charmant spectacle de danse amérindienne.

Vendredi 29 juillet

Nous avons visité  le « Visiter Center » et rencontré un sculpteur amérindien, Marc Sixbey qui nous a parlé de sa passion. À l’extérieur du centre quelques sentiers de randonnée bien aménagés nous permettent d’apprécier les beautés de la forêt humide, de longer une rivière à saumon et d’apprécier le talent des sculpteurs de totems en admirant leurs oeuvres érigées ici et là qui nous permettent de nous imprégner de la culture amérindienne.

Dimanche 31 juillet

Après les courses d’usages (épicerie, lavage, plein d’eau et de carburant…), nous avons visité et filmé la ville dans tous les sens et fait de belles rencontres. Hier soir, nous avons croisé un couple fort sympathique. Ils se sont installés ici, il y a 7 ans, pour leur retraite. En plus d’être bénévoles pour la garde côtière, ils adorent la pêche. Ils nous offrent de les accompagner mardi pour aller à la pêche au flétan. Nous sommes tentés d’accepter, car il nous manque effectivement des images de pêche au flétan. Mais nous avions prévu partir lundi, car la météo est clémente pour les prochains jours, pour naviguer en mer avec des vents portants. On décline l’invitation et ils nous offrent des filets de saumon (King), mon saumon préféré!!! Quelle gentillesse!

Lundi 1er août 

Couchée sur l’eau calme de cette matinée, une loutre nous dit au revoir au départ de Sitka. Elle semble habituée au va-et-vient des bateaux du port, et ne bronche pas d’un poil à notre passage. Chloé, ravie, en profite pour faire des photos. Salut, mignonne petite loutre de mer!

Pour cette première journée de navigation après ces quelques jours d’arrêt, nous naviguons une vingtaine de milles et nous nous abritons dans Spring Bay, qui porte bien son nom vu la présence de bains thermaux en plein air! Nous nous empressons d’aller nous baigner dans cette eau chaude, quel bonheur! Pour couronner le tout, le soleil se montre enfin!

Mardi 2 août

Après une longue journée de navigation, nous arrivons dans une baie profonde au fond de laquelle se trouve une rivière à saumon. Au moment où Guy met l’ancre à l’eau, Chloé me dit: Maman, un ours!!!. Pendant que je mets la marche arrière pour la manoeuvre d’ancrage, je me jette sur la caméra vidéo pour avoir quelques images de cet ours qui se trouve à proximité, sur le rivage. 

Une fois le bateau bien ancré, on entre tous les quatre dans l’annexe, et nous approchons à la rame vers le rivage où l’ours semble vouloir s’installer. Armées de caméras, Chloé et moi mitraillons l’animal pour être certaines de rapporter quelques images. Les gars, téméraires, s’approchent assez pour que nos gros plans soient mémorables.

Dans notre petit bateau gonflable, ça bouge un peu, mais nous sommes contentes du résultat!

Photo: Chloé et André Michel

Mercredi 3 août

Dès 8h, nous sortons de Redfish Bay bien content de la nuit calme passé dans ce mouillage.  En mer le vent du nord-ouest ne souffle pas assez pour avancer sans le moteur.  Il y a du « swell dans le large » comme le chante Gilles Vigneault. Un peu avant midi, nous doublons le «Cape Ommaney» à bonne distance pour éviter le Raz de marée, mais celui-ci s’étend sur plusieurs milles et nous gratifie de ses folles vagues désordonnées qui déferlent tout autour de Balthazar. Après 45 minutes à la barre à me (Guy) défendre contre l’assaut des paquets de mer, le vent prend un peu de vigueur et nous permet de continuer sous régulateur d’allure et d’éteindre enfin le moteur. 

Après 40 milles de navigation à voile et moteur, dans un bonne houle de deux à trois mètres, nous doublons le «Cape Decision» en croisant des rorquals à bosses. Nous ancrons un peu plus loin entouré de familles de phoques qui se font dorer au soleil. Oui, le soleil est revenu, on l’avait presque oublié celui-là! 


 

Répondre

 

Archives

Août (3)

Juin (2)

Mai (2)

Carnet de voyage - Passage du Nord-Ouest Suivez le Passage du Nord-Ouest par GPS à partir de l'été 2012
L'envie de découvrir la «nordicité» nous appelle à naviguer l'océan
Glacial Arctique à la découverte des côtes du Labrador, du Groenland, du passage du Nord-Ouest (...)
Suivez-nous sur Facebook! Suivez-nous sur Twitter Photos de voyage sur Flickr Vidéos de voyage sur YouTube
Carnet de voyage - Passage du Nord-Ouest
 
  • Formations
    Partir et vivre sur l'eau
    Table des matières
 
 
 
 
  • Presse
    Presse écrite
    Radio et télévision
    Conférences
 
En 2012-2013, une navigation à la voile de Gaspé jusqu’à la mer de Béring à la rencontre des peuples du Nord. En Alaska depuis 2013.
Balthazar - Un tour du monde en famille
De 1999 à 2004 un tour du monde en famille de 5 ans. Un voyage à bord du voilier Balthazar sur 3 océans et 34 pays. Une ouverture sur le monde en respect et en harmonie avec la nature.

Dernières nouvelles

0 commentaires




> Voir toutes les nouvelles