Côte Est de Kodiak

21 Mai 2017 | Commentaire | Dernière publication

Mercredi 6 août,

Nous avons quitté ce matin un petit mouillage à proximité d’une usine de cannage de poisson. Nous ne sommes même pas allés à terre car nous étions bien trop contents de simplement nous arrêter, de prendre un bon souper et aller dormir au calme de cette petite baie sympathique du nom de Lazy Bay au Sud-Ouest de l’île Kodiak. 

Après ce cours mais excellent repos, nous repartons pour une navigation qui nous mènera, si les vents sont favorables, à Old Harbour distant d’une cinquantaine de milles.

Pour l’instant, nous naviguons à moteur car le vent n’est pas très présent. Nous venons de croiser une famille de baleines qui ajoutent une touche magique à notre quotidien. Très lentes, elles déploient leur queue et plongent dans les tréfonds de la mer. Beau moment qu’on essaie d’immortaliser sur nos appareils photos.

Photo: Georges

Les minutes coulent doucement. Nos discussions s’approfondissent; nous parlons de la valeur du temps, de la richesse d’une vie autonome, de la possibilité de choisir... nous philosophons quoi! Georges me confie, que lors de l’un de ses nombreux voyages, il a fait la rencontre furtive mais déterminante, au Cambodge, d’une femme très âgée vivant dans une petite grotte au pied d’une pagode (sorte de temple dédié aux Dieux) et qui l’a accueilli avec un merveilleux sourire. Ce sourire lui a laissé une impression de plénitude.  ...Mais qu’est-ce que j’ai à me poser des questions et à vouloir toujours plus quand un simple sourire peut laisser une telle empreinte! 

Pendant ce temps, nous longeons la côte de l’île de Kodiak couverte de hautes montagnes à perte de vue, certaines ont des sommets tout ronds, d’autres des pics acérés. L’horizon demeure vaste malgré la présence des montagnes et confère au paysage une impression de vastitude.

Nous prévoyons arriver à Old Harbour, vers 20h00, si les vents du Nord ne se lèvent pas tout de suite. On annonce une bonne dépression demain et nous espérons être à l’abri près d’un village où nous pourrions peut-être laver le linge, prendre une douche, faire une petite épicerie, aller sur internet... Et  une foule de choses encore, comme aller marcher, rencontrer des gens d’ici, commencer un petit reportage...

Maintenant, une large brèche s’ouvre sur la côte et on s’engouffre dedans. Le détroit  Sitkalidak nous accueille et cela nous réjouit car nous avançons vents portants. C'est ainsi que nous arriverons à bon port; Old Harbour.

À 6 milles de l’arrivée: «Baleines!» dit Guy posté dehors. Nous sortons et assistons à la balade de tout un troupeau de baleines qui semblent s’être rassemblées ici pour profiter sans doute d’une profusion de nourriture.  Et tout à coup, un groupe de dauphins à flanc blanc vient jouer devant le bateau. Ce qu’ils sont rapides! Georges essaie de les capter avec son appareil photo lors de leur sortie de l’eau. «Quel beau comité d’accueil nous avons!» dit-il.

Répondre

 

Archives

Août (3)

Juin (2)

Mai (2)

Carnet de voyage - Passage du Nord-Ouest Suivez le Passage du Nord-Ouest par GPS à partir de l'été 2012
L'envie de découvrir la «nordicité» nous appelle à naviguer l'océan
Glacial Arctique à la découverte des côtes du Labrador, du Groenland, du passage du Nord-Ouest (...)
Suivez-nous sur Facebook! Suivez-nous sur Twitter Photos de voyage sur Flickr Vidéos de voyage sur YouTube
Carnet de voyage - Passage du Nord-Ouest
 
  • Formations
    Partir et vivre sur l'eau
    Table des matières
 
 
 
 
  • Presse
    Presse écrite
    Radio et télévision
    Conférences
 
En 2012-2013, une navigation à la voile de Gaspé jusqu’à la mer de Béring à la rencontre des peuples du Nord. En Alaska depuis 2013.
Balthazar - Un tour du monde en famille
De 1999 à 2004 un tour du monde en famille de 5 ans. Un voyage à bord du voilier Balthazar sur 3 océans et 34 pays. Une ouverture sur le monde en respect et en harmonie avec la nature.

Dernières nouvelles

0 commentaires




> Voir toutes les nouvelles